Actualités

Trafic de stupéfiant et résiliation du bail

Le 16 mars 2017, la Cour d’appel de Paris a prononcé la résiliation du bail consenti à des locataires dont le fils s’adonnait au trafic de drogue dans les parties communes et se réfugiait dans le logement en cas d’intervention des forces de l’ordre.